Stop au racket de l’État

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

La FDSEA et JA Creuse ont organisé vendredi 1er juin dernier une grande action syndicale « stop au racket de l’État sur les prix des carburants », en amont du mot d’ordre national de blocage des raffineries prévu mi-juin. 

9h30. L’agitation monte Espace André Lejeune à Guéret. Les deux syndicats agricoles majoritaires, la FDSEA et Jeunes Agriculteurs, se sont donnés rendez-vous pour un mouvement d’ampleur en réaction à la hausse générale du GNR en particulier et des carburants en général. « Nous voulons sensibiliser le grand public au sujet du racket de l’état sur les carburants et expliquer les conséquences économiques désastreuses sur les exploitations agricoles creusoises » précise Christian Arvis, Secrétaire Général de la FDSEA de la Creuse. Cette opération de communication se veut positive, l’objectif étant d’informer la population sur les enjeux actuels.

DSC 7303

11h00. Le convoi de manifestants, rejoint par deux camions des coopératives Celmar et CCBE, quitte la capitale pour emprunter, à vitesse d’escargot, la route nationale 145. Destination Aire de l’Espérance, dans le sens Guéret-Limoges, sur la commune de Saint-Vaury, où tracteurs et camions dévient la circulation via l’aire de repos, filtrant les automobilistes afin de diffuser leur message. Les agriculteurs et agricultrices expliquent ainsi la hausse de 35 % des prix des carburants, les 4000 à 8000 euros de charges à supporter en plus par an dans les exploitations agricoles, le projet de La Mède qui placerait Total comme premier importateur français d’huile de palme utilisée dans les biocarburants. Distribution de tracts et dégustation de viande de limousine élevée en Creuse vont bon train, recueillant la bienveillance des conducteurs, « on vous soutient, vous avez raison il faut dénoncer ces décisions inacceptables du gouvernement » peut-on entendre dans les habitacles.

15h00. Les Présidents des deux syndicats décident de lever la déviation. « Il faut qu’on parvienne à se mobiliser avec des partenaires sur ces problématiques du prix des carburants », insiste Thierry Jamot, président de la FDSEA Creuse. En effet, d’autres actions de blocage de raffineries, au niveau national, sont envisagées ; et les forces creusoises y seront mobilisées !

 CB

L’État sacrifie son agriculture, les agriculteurs ne veulent pas disparaître !

Les agriculteurs et agricultrices français ne peuvent être les otages de la politique gouvernementale. Impactons le fonctionnement de l’économie nationale en bloquant la raffinerie de Cournon (Puy de Dôme) mercredi 13 juin à partir de 10h00 à l’appel de la FRSEA AURA.

Inscrivez-vous https://bit.ly/2sM6Bm2 pour organiser le covoiturage ou par téléphone aurpès de Marilyne : 05 55 41 71 31 ou Claire : 05 55 41 71 21.

Bienvenue en Creuse

Toutes les émissions dans la médiathèque