ESB, enfin une page qui se tourne

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

En classant la France au statut de « pays à risque négligeable » au regard de l’Encéphalopathie Spongiforme Bovine (ESB), l’Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE) met un terme définitif à la plus grande crise sanitaire qu’ont subi les producteurs de viande bovine.

C’est une excellente nouvelle pour les éleveurs français portant les valeurs de nos races et de nos territoires enviées du monde entier.

L’acquisition de ce statut constitue une opportunité pour renouer avec des courants d’exportation trop longtemps fermés. L’élevage français présente en effet une diversité de produits permettant de répondre aux besoins des consommateurs.

Dans une filière en crise, la FNB attend en conséquence des opérateurs d’aval un sursaut pour diversifier leurs débouchés tout particulièrement sur les pays asiatiques dont l’appétit pour la viande bovine ne cesse de croître et ainsi revaloriser le prix payé au producteur.

Source : FNB

Bienvenue en Creuse

Toutes les émissions dans la médiathèque