Référé de Bigard contre les éleveurs : délibéré le 25 novembre

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Lors de l’audience de ce 18 novembre sur la demande de référé de Bigard contre la Fédération nationale bovine, le tribunal de grande instance de Paris a renvoyé le délibéré au 25 novembre.

Pas présent à l’audience, Jean-Paul Bigard demandait au tribunal d’enjoindre la FNB à stopper « les enlèvements et le stickage de produits » à sa marque en magasin.

Le Tribunal a examiné les demandes de la Société GROUPE BIGARD et les moyens en réponse développés par la FNB.

La FNB était représentée par son Secrétaire Général et quatre membres du Conseil d’Administration.

Son avocat a plaidé la liberté syndicale et la liberté d’expression. Il a également noté que la FNB, personne morale n’avait commis aucune voie de fait. Il a plaidé également qu’on ne pouvait censurer l’expression d’un syndicat, en l’absence d’injure ou de diffamation.

A la sortie du Palais de Justice Pierre VAUGARNY, Secrétaire Général FNB, a déclaré que « tout ce que j’ai entendu me conforte dans notre combat syndical ». 

Il a également rappelé le triple objectif poursuivi par les éleveurs :

- informer le consommateur des pratiques de ce groupe industriel,

demander aux distributeurs de ne plus cautionner les comportements de cet industriel en retirant de leurs magasins les produits de marque BIGARD et CHARAL,

susciter le débat public.

Bienvenue en Creuse

Toutes les émissions dans la médiathèque